La loi sur les écoutes téléphoniques au Texas – Code pénal du Texas § 16.02

La loi sur les écoutes téléphoniques au Texas – Code pénal du Texas § 16.02

La loi sur les écoutes téléphoniques au Texas peut être difficile à naviguer, en particulier dans la mer en constante augmentation des dispositifs de communication électronique. Voici quelques questions courantes et les réponses qui y sont apportées. Très certainement, abordez les activités d’écoute avec prudence, car les conséquences de l’enregistrement inapproprié d’une conversation ou d’un appel téléphonique sont graves. Si vous pensez avoir été enregistré illégalement, ou si vous avez été poursuivi en justice à la suite d’un enregistrement que vous avez effectué, contactez Guest and Gray et nous pouvons fixer un moment pour une consultation gratuite afin de discuter plus avant de votre affaire.

Puis-je enregistrer des appels téléphoniques et des conversations ?

En bref, oui. La loi du Texas exige que seul un membre contribuant à la conversation donne son consentement pour être enregistré. Cela signifie que si vous faites partie de cette conversation, vous êtes libre de l’enregistrer. Cela s’applique aussi bien aux appels téléphoniques qu’aux conversations en personne. Toutefois, il y a un petit bémol à cette règle : la conversation doit avoir lieu dans un endroit raisonnablement public. En pratique, si d’autres personnes peuvent facilement entendre la conversation, il s’agit d’une conversation publique. La loi texane définit cette limite à la possibilité d’enregistrer des conversations comme l’exception de « l’attente raisonnable de vie privée ». Si quelqu’un pense raisonnablement que sa conversation est privée, il ne devrait pas avoir à craindre que quelqu’un l’enregistre.

Puis-je enregistrer les appels téléphoniques et les conversations de mon enfant ?

Cela tombe dans une catégorie de loi qui est affectée par la relation parent-enfant. De manière générale, l’État du Texas donne le pouvoir de prendre une décision pour un enfant au parent de cet enfant en espérant que le parent fera ce qui est dans le meilleur intérêt de l’enfant. Ce pouvoir est généralement assorti d’une exigence, soit que l’enfant soit mineur, soit qu’il soit suffisamment jeune pour ne pas être en mesure de prendre des décisions raisonnables. Les lois texanes sur les écoutes exigent que l’enfant soit mineur (sauf si le parent participe à la conversation). Après l’âge de 18 ans, le parent est tenu d’obtenir le consentement éclairé de l’enfant avant de pouvoir enregistrer légalement ses conversations ou ses appels téléphoniques. Jusqu’à ce que l’enfant ait atteint l’âge de 18 ans, le parent peut donner un consentement indirect au nom de l’enfant, ce qui lui permet d’enregistrer les appels téléphoniques et les conversations de cet enfant à son insu. Cette forme de consentement est soumise aux mêmes règles de protection de la vie privée que le consentement ordinaire d’une seule partie, tel que décrit ci-dessus.

Quelle est la sanction pour les écoutes illégales au Texas ?

La sanction pour les écoutes illégales au Texas comporte deux parties. Tout d’abord, la partie lésée (la ou les personnes dont vous avez fait l’enregistrement) peut vous poursuivre pour obtenir une injonction, 10 000 $ pour chaque fois que vous les avez enregistrés, les dommages réels qu’ils ont subis en conséquence, les dommages punitifs déterminés par un jury et les honoraires d’avocat. Il ne s’agit là que de la partie civile de la sanction. En outre, une personne dont on découvre qu’elle s’est livrée à des activités d’écoute illégale peut également faire l’objet de poursuites pénales. L’interception illégale de communications est un crime de deuxième degré qui peut entraîner une peine de 2 à 20 ans de prison.

La loi de contrôle pour ce type d’activité est le Texas Penal Code § 16.02. Il donne quelques scénarios différents par lesquels quelqu’un pourrait violer la loi de cette manière : (1) Intercepter intentionnellement, tenter d’intercepter ou faire intercepter par quelqu’un une communication filaire, orale ou électronique ; (2) Divulguer intentionnellement ou tenter de divulguer à une autre personne le contenu d’une communication filaire, orale ou électronique obtenue illégalement ; (3) Utiliser intentionnellement ou tenter d’utiliser le contenu d’une communication filaire, orale ou électronique obtenue illégalement ; (4) Effectuer sciemment ou intentionnellement une entrée clandestine dans le but d’obtenir illégalement une communication filaire, orale ou électronique ; ou (5) Utiliser intentionnellement un dispositif d’interception pour obtenir toute communication orale lorsque le dispositif (a) est fixé à un fil, un câble ou une autre connexion utilisée dans les communications filaires ou transmet un signal par ce biais, ou (b) transmet des communications par radio ou interfère avec la transmission de communications par radio.

Revues de clients

★★★★★

Wow, Robert Rocks !!! Le meilleur avocat criminel qui soit. Faites confiance à cet homme. Payez-le. Je l’ai fait. C’est de l’argent bien dépensé. Anon

★★★★★

J’ai utilisé Robert deux fois pour mon fils et les deux fois, il a fait un excellent travail. Judy

★★★★★

J’aurais aimé contacter Robert plus tôt que je ne l’ai fait. L’aide qu’il a apportée pour nous était au-dessus et au-delà. Judith

★★★★★

Le meilleur avocat de Forney ! Je suis si heureux que nous ayons été référés à M. Guest par un ami. He handled our case and got it dismissed just like he said he would! Anonymous

★★★★★

Robert Guest is an awesome attorney. I have hired him on a family member’s case and the outcome was the best possible. Emily

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *